Chronique : Les Gardiens d’Apophis de R.B. Devaux


Bonjour à tous !


Aujourd’hui j’aimerais vous parler des romans d’une autrice autoéditée : R. B. Devaux.


J’étais très curieuse de découvrir sa plume, alors je me suis lancée. Autant vous dire le résultat tout de suite : c’est un vrai coup de cœur ! Je n’ai pas pu me décrocher de ses romans (oui oui, vous avez bien lu le pluriel !)


J’ai rencontré l’autrice au hasard d’une discussion il y a déjà un moment. Elle n’a pas hésité à partager son expérience alors que je débutais dans l’autoédition, puis nous avons continué à papoter... une vraie perle !


Voici la 4e de couverture des Gardiens d’Apophis :


« Dans la lutte entre le bien et le mal, êtes-vous sûr d’être dans le bon camp ? XXIe siècle. Le monde vit sous la coupe de différentes races de surnaturels qui se partagent le pouvoir sans que les humains en soient conscients. Seuls les membres de l’élite connaissent leur existence. Les plus puissants sont les vampires, fondateurs d’un réseau d’humains affiliés à leur cause, qu’ils soumettent grâce à la magie. Alanna est née au service du maître le plus puissant d’Europe. Prisonnière du domaine Richmond, elle espère que le jour de la cérémonie de la marque ultime sera celui de son ascension. Si la jeune femme souhaite commencer une nouvelle vie, elle est toutefois loin de se douter de ce qui l’attend. Tandis qu’Alanna cherche sa place, elle n’imagine pas les forces qui la menacent et qui pourraient faire basculer le destin du monde tel qu’elle le connaît. »


Je dois me confesser : j’étais très sceptique en ouvrant le livre. Cela vient de mes gouts personnels. A force de trop en voir, je ne supporte plus les histoires de vampires et d’êtres surnaturels. Cela a été vu et revu, sans compter les romances qui y sont liées… Eh bien rassurez-vous, car R.B. Devaux dépasse tous ces clichés ! Plus j’avançais, plus j’étais percutée par ses idées originales. J’ai craint le pire en commençant à voir l’histoire d’amour qui sous-tendait le tout… pour finalement prendre une claque ! Je me suis vraiment laissé avoir, et j’aime ça !


Et quelle plume ! Des descriptions réalisées avec soins, que ce soit pour les décors ou les personnages, une intrigue qui ne s’essouffle jamais, des personnages auxquels on s’attache et qu’on distingue selon leur manière de parler, de se comporter… Je me suis vraiment attachée à eux. J’aime le caractère d’Alanna qui évolue sans cesse, ainsi que tous les perso secondaires, vraiment très crédibles. Si j’ai pu être sceptique au début par les descriptions baveuses d’hommes trop sexys, j’ai vite compris que cela cachait quelque chose de plus complexe. En effet, il y a une part importante d’érotisme dans ce tome 1 (à ne pas mettre entre toutes les mains donc, surtout des plus jeunes). Mais il sert à l’histoire et se fond parfaitement bien à l’intrigue.


D’ailleurs, cela se prouve dans le tome 2, qui en est complètement exempt. Car oui, je n’ai pas pu m’arrêter après les 500 pages du tome 1. Il me fallait absolument découvrir la suite, tellement l’histoire est addictive ! Et je crois… que j’ai encore plus aimé ce tome 2 où quantités d’éléments s’expliquent… C’est juste, WOW ! Je me suis même amusée à relire certaines scènes pour comprendre tous les doubles sens qui y étaient cachées.


Bref, vous l’aurez compris, R.B. Devaux nous fait naviguer d’une main de maître dans son histoire. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de cœur, donc n’hésitez pas à foncer !!!


Le tome 3 sort pour la fin de l’année 2020 et je peux vous assurer que je me précipiterai dessus les yeux fermés !


Lien : https://amzn.to/39FxbAY

Abonne-toi

Concours - Événements - Promos - Nouvelles sorties​

Recevez un e-mail des dernières actualités de A.D. Martel

Prochains événements

The Retro Wizard Day
Centre Culturel de Chenee
LIVRES EN AUTOMNE (MON'S LIVRE)
Athénée Royal Marguerite Bervoets
50e foire aux livres Kiwanis
Espace Prémontrés / Séminaire Épiscopal
Geek Day Tilff
Hall omnisports de Tilff
  • YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

© 2020 A.D. Martel

autoédité, autoéditée, autoédition, roman, livre, écrivain, lecture, édition, éditeur, compte d'éditeur, auteur, auteure, autrice, écrivaine, littéraire, littérature, les éditions, conseils, astuces, écrire, bouquin, critique, motivation, lire, traitement de texte, belge, belgique, france, francophone, français, française, succès, valeur, beau livre, science-fiction, fiction, fantastique, fantasy, romantisme, romanesque, horreur, épouvante, héro, femme, homme, facile, noir, polar, pulp, thriller, suspens, psychologique