LES ÉTAPES DE CRÉATION D’UNE ILLUSTRATION

L’exemple de Godefroy Le Sanguinaire


Suite à une demande reçue, voici un petit article pour vous expliquer pas à pas comment l’illustration de Godefroy le Sanguinaire (de la saga Le Secret du Faucon) a été conçue. Attention, cela ne signifie pas que tout le monde procède de la même façon.😉


Je remercie Jab Jira, l’illustrateur, pour son fantastique travail et aussi d’avoir accepté de montrer ses dessins préparatoires !


1ère étape : Premiers contacts avec l’illustrateur

Avant d’écrire toute une tartine à l’illustrateur que vous avez choisi, il faut s’assurer de plusieurs points :

1) Que lui aussi a envie de travailler sur votre projet. Cela semble évident, mais non, la personne peut ne dessiner que dans un genre particulier (par exemple des décors de fantasy médiévale, et pas des décors cybernétiques).

2) Vérifier les disponibilités de l’illustrateur (en sachant qu’il y a TOUJOURS du retard. Hum hum, je ferais bien de me le rappeler moi-même).

3) Décrire rapidement son projet pour obtenir un devis. Dans mon cas : « Portrait couleur d’un guerrier (visage et crâne rasés) sur son cheval noir. Pas de fond travaillé ».

4) Se mettre d’accord sur les méthodes de paiement et le contrat à signer.


2e étape : la conception dans l’imaginaire de l’auteur et la retranscription sur papier

Autant couper court immédiatement à certaines légendes : non l’illustrateur ne va pas lire le roman pour se faire lui-même une idée du personnage à représenter. C’est à celui qui passe la commande de tout bien expliciter jusqu’au bout des ongles. Vous imaginez le temps que ça prendrait à l’artiste pour chaque commande ? (sans compter que dans ce cas précis, Jab Jira n’est pas francophone).


Certains laisseront une certaine latitude à l’illustrateur, d’autres aimeront tout diriger. Devinez dans quel camp je suis 😁


Le plus simple est de vous transmettre le projet reçu par Jab Jira 😊

« Portrait de Godefroy le Sanguinaire sur son cheval

C’est le personnage masculin principal du livre. Il s’agit d’un mercenaire, qui se nomme "Le Sanguinaire ". Tout au long du livre, nous apprenons à le connaître et [SPOIL]

Il est le personnage préféré de beaucoup de lecteurs.

Il est donc important de lui donner un aspect sanglant, sans le rendre laid ou repoussant.

La position : Le guerrier sur son cheval, face au lecteur, mais légèrement de profil (je joins deux exemples)

Âge : La trentaine

Visage : Il est complètement rasé (pas de barbe, pas de cheveux).

Il a une cicatrice au-dessus de son œil gauche, qui descend jusqu’au bas de sa joue gauche. Elle est très prononcée, ce qui lui vaut un autre surnom "Le balafré".