Que savez-vous vraiment des vaches ?

Mis à jour : févr. 26


Dans mes romans, j’aime susciter l’interrogation, la réflexion. Parfois sur des valeurs, parfois sur des manières d’agir. Les animaux détiennent de la sorte une place importante dans mes récits. Et… le vote a parlé ! Bien que ce soit serré… vous avez choisi comme gagnant les bovidés, représentées par Yalu, la fidèle vache d’Ashkan !


Sa rencontre avec Arcana, l’héroïne des Larmes de Saël, est assez particulière. Comme celle-ci a perdu connaissance, Yalu la transite sur son dos. Lorsque son chargement ouvre les yeux, il est tellement paniqué qu’il en tombe au sol.


Pourquoi Arcana panique-t-elle ? Eh bien, notre héroïne n’est pas habituée aux vaches. Et autant l’avouer tout de suite : elle n’est pas habituée aux animaux en général puisqu’ils ne sont présents que sous forme de statue dans sa cité. Durant son séjour à Saël, sa méconnaissance des bovidés est palpable.


Mais au fond, en savons-nous beaucoup plus qu’elle ? Quand remonte la dernière fois que vous avez vu une vache, autrement que derrière la vitre d’une voiture ou d’un train ?


Petit quizz ;)


A quel point les sens des vaches sont-ils développés ?


Les vaches peuvent sentir des odeurs jusqu’à 10 km. De même, elles savent voir tout autour d’elles grâce à leur vision à 320°C. Elles entendent également très bien.


Que consomme une vache ? (en gros, cette info est importante si vous voulez en adopter une dans votre jardin xD)


Elles sont capables de manger 50 à 100 kg d’herbe par jours ! Et de boire l’équivalent d’une baignoire !


Quelle est sa durée de vie ?


Environ 20 ans. Les vaches laitières sont tuées au bout de 8 ans (voire même 5 ans).


Comment produit-elle du lait ? (si vous avez déjà lu le roman, vous avez la réponse ;) )


La vache est un mammifère, elle produit donc uniquement du lait lorsqu’elle donne naissance à un petit. Donc oui, nos vaches sont inséminées chaque année puis séparées de leurs veaux (je vous laisse deviner où ils finissent) pour récupérer leur lait.

A ce sujet, j’aimerais partager avec vous le récit d’Holly Cheever, docteure en médecine vétérinaire :


« L'un de mes clients me sollicita un jour pour résoudre un mystère : la veille, dans une prairie, l'une de ses vaches Brune des Alpes avait mis bas pour la cinquième fois dans sa vie. Une fois rentrée à la ferme avec son nouveau-né, son veau lui fut retiré, et elle, conduite en salle de traite. Mais son pis était vide, et il le resta pendant plusieurs jours.


Après la naissance de son veau, cette vache aurait dû produire près de 47 litres de lait par jour. Cependant, et en dépit du fait qu'elle se portait bien par ailleurs, son pis restait vide. Elle partait au pré le matin après la première traite, revenait pour la traite du soir, et restait la nuit en prairie – c'était un temps où les bovins étaient autorisés à profiter un minimum de certains plaisirs au cours de leur vie – mais jamais son pis n'était gorgé de lait comme celui d'une vache qui a mis bas.


Je fus appelée deux fois sur place pendant la première semaine suivant son accouchement, mais je ne trouvai aucune explication. Finalement, le onzième jour, l'éleveur m'appela : il avait trouvé la réponse : la vache avait donné naissance à des jumeaux, et par un « choix de Sophie », elle avait livré l'un de ses veaux à l'éleveur et gardé l'autre dans un bois en bordure de prairie. Chaque jour et chaque nuit, elle retrouvait et nourrissait son petit – le seul qu'elle ait jamais pu garder auprès d'elle. Malgré mes efforts pour convaincre l'éleveur de laisser la mère et son petit ensemble, il lui fut enlevé et envoyé dans l'enfer des box à veaux.


Pensez un instant au raisonnement complexe élaboré par cette maman. Premièrement, elle se rappelait la perte de ses précédents petits et la conséquence de rentrer avec eux à la ferme : ne plus jamais les revoir (une situation déchirante pour toute mère mammifère). Deuxièmement, elle formule un plan et l'exécute : si ramener son veau à la ferme signifie le perdre inévitablement, alors elle installera et cachera son autre petit dans les bois, comme les biches, jusqu'à son retour. Troisièmement – et je ne sais comment l'expliquer – au lieu de cacher les deux veaux, ce qui aurait attiré la suspicion de l'éleveur (une vache gestante quittant la ferme le soir, la même vache revenant au matin non-gestante mais sans progéniture), elle lui en a donné un et gardé l'autre. J'ignore comment elle a pu faire cela – il aurait été plus probable qu'une maman désespérée tente de cacher ses deux petits.


Tout ce que je sais, c'est qu'il se passe derrière ces yeux magnifiques beaucoup plus de choses que nous, humains, n'avons jamais voulu voir. En tant que maman, qui ai pu élever mes quatre enfants, et n'ai pas eu à souffrir de la perte d'un seul d'entre eux, je ressens sa douleur. »


La vache peut-elle être un animal de compagnie ?


Oui, comme un grand nombre d’animaux. Fidèle, elle s’attache à ceux qui s’occupent d’elle et leur manifeste des émotions. Des études ont montré qu’elle nouait des liens d’amitié très forts avec certains membres du troupeau (pas forcément avec tous, y a aussi des têtes qui ne leur reviennent pas. Comme on dit, on ne choisit pas sa famille xD) . Elle est même capable de reconnaître des individus sur une photographie.


Leur attachement est si fort qu’elle peut aller jusqu’à poursuivre un camion qui lui arrache son bébé, quitte à mourir d’épuisement sur l’autoroute. Elle aime et manifeste son attachement à tout être vivant, en sautillant, en faisant des câlins…


Je ne résiste pas à partager avec vous cette vidéo :


Alors, est-ce que, comme Arcana, votre vision des vaches a changé ? A quoi songerez-vous la prochaine fois que vous plongerez dans leurs grands yeux de velours ?


Vive Yalu ! Et vive sa relation avec Ashkan !

Abonne-toi

Concours - Événements - Promos - Nouvelles sorties​

Recevez un e-mail des dernières actualités de A.D. Martel

Prochains événements

The Retro Wizard Day
Centre Culturel de Chenee
LIVRES EN AUTOMNE (MON'S LIVRE)
Athénée Royal Marguerite Bervoets
50e foire aux livres Kiwanis
Espace Prémontrés / Séminaire Épiscopal
Geek Day Tilff
Hall omnisports de Tilff
  • YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

© 2020 A.D. Martel

autoédité, autoéditée, autoédition, roman, livre, écrivain, lecture, édition, éditeur, compte d'éditeur, auteur, auteure, autrice, écrivaine, littéraire, littérature, les éditions, conseils, astuces, écrire, bouquin, critique, motivation, lire, traitement de texte, belge, belgique, france, francophone, français, française, succès, valeur, beau livre, science-fiction, fiction, fantastique, fantasy, romantisme, romanesque, horreur, épouvante, héro, femme, homme, facile, noir, polar, pulp, thriller, suspens, psychologique