Comment j'ai obtenu ma couverture !

Dernière mise à jour : 20 avr. 2020


Bonjour à tous,


Aujourd’hui, j’ai décidé d’aborder un sujet sur lequel on m’a interrogé à plusieurs reprises : comment suis-je arrivée à la couverture des Larmes de Saël et qui en est l’illustrateur ?


Mon postulat de départ était le suivant : je voulais une couverture qui claque, qui arrêterait le regard. Ne soyons pas naïfs, votre livre peut être un véritable bijou, mais si la couverture est moche, personne ne s’arrêtera (sauf si vous vous appelez J.K Rolling ou Stephen King).


Les auteurs qui souhaitent se lancer dans l’édition ne peuvent faire l’impasse d’une bonne couverture. Plus difficile, cette couverture n’est pas censée répondre à vos goûts, mais à ceux de vos lecteurs. Mais bon, ceci est une autre histoire.


Comment m’y suis-je prise ?


Eh bien, je ne vous cacherai pas que ça a été la galère. Je vous invite d'ailleurs à aller voir ma vidéo sur les quatre manières d'obtenir sa couverture de roman.


Pour les Larmes de Saël, j'avais toujours cette peur insidieuse en moi : Et si je me retrouvais avec une couverture, payée très cher, mais qui ne me satisfaisait pas ?


Après plus de deux semaines de recherches (car oui, je suis têtue), je n’avais toujours pas la moindre piste pour ce roman.


Possibilité : se tirer une balle. Euh, continuer de chercher !


C’est alors que mon homme, qui manœuvre souvent dans l’ombre quand il me voit m’énerver, m’a envoyé ce site : https://fr.99designs.be/


The Winner : 99design


D’abord sceptique, je l’ai parcouru sans grande attention. 99design est une plateforme qui met en contact graphistes et illustrateurs avec des clients du monde entier. Il est possible d’y demander des logos, des packagings et étiquettes, des applications mobiles ou des visuels de site, même des tatouages, mais aussi et surtout… des illustrations et des couvertures de livre.